L'Institut

PRÉSENTATION de l'IFMK

Fondé en 1962, l’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie (IFMK) de Montpellier est géré, avec l’Institut de Formation en Ergothérapie (IFE) de Montpellier par l’association, loi 1901, Kinésithérapie-Ergothérapie Enseignement et Formation Permanente (KEEFP).

L’IFMK, accueille chaque année, 100 nouveaux étudiants.

La directrice pédagogique encadre une équipe administrative et pédagogique, dont la mission est d’accompagner les étudiants tout au long de leur parcours de formation initiale et continue, afin de les préparer à l’obtention du Diplôme d’Etat et aux évolutions de la profession.

L’IFMK de Montpellier a déménagé début septembre 2021 dans des nouveaux locaux. Elle occupe en location 2 600 m² de locaux au sein de Parc euromédecine – 1702 rue saint priest 34090 Montpellier, créant ainsi un pôle rééducation avec l’institut de formation d’ergothérapie.

L’Institut dispose de 3 salles de Travaux Dirigés, 6 salles de Travaux Pratiques, 4 Espaces de Travail, 2 Espaces de Simulation, un Espace Recherche, une bibliothèque, un espace numérique, 2 salles de réunion, 2 salles réservées aux étudiants (utilisées pour l’ensemble des actions et de la vie étudiante) et 1 amphithéâtre.

La bibliothèque de l’IFMK apporte aux étudiants un accès libre aux ouvrages et aux revues auxquelles l’Institut est abonné.

L’espace numérique dédié aux étudiants leur permet un accès aux ressources scientifiques en lignes proposées par l’Université de Montpellier. Les postes informatiques ont été renouvelé afin de permettre une meilleur utilisation par les étudiants.

L’IFMK de Montpellier s’est doté de deux Espaces de Simulation Santé :

  • Un plateau de rééducation : piste de marche, cycloergomètre, plateforme motorisée, échographe, matériel d’électrostimulation, vacuothérapie, plateforme de posturologie, tecarthérapie, mais aussi TRX, élastiques et petits matériels de rééducation permettant la confection d’orthèses, autant d’outils utilisés au bénéfice de la formation de nos étudiants. Ce matériel régulièrement utilisé par les kinésithérapeutes permet aux étudiants de s’approprier les postures, la technique et les outils professionnels.
  • Une chambre de patient : en cours de conception

 

 

Orientations de la formation  

L’objectif de la formation dispensée par l’IFMK de Montpellier est un accompagnement personnalisé des étudiants pour les amener à l’obtention du diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute.

La pratique de la masso-kinésithérapie comporte la promotion de la santé, la prévention, le diagnostic kinésithérapique et le traitement des troubles du mouvement ou de la motricité de la personne ainsi que des déficiences ou des altérations des capacités fonctionnelles.

Dans l’exercice de sa profession, le masseur-kinésithérapeute est habilité à utiliser les savoirs disciplinaires et les savoir-faire associés d’éducation et de rééducation en masso-kinésithérapie qu’il estime les plus adaptés à la situation et à la personne, dans le respect des dispositions du code de déontologie.

Dans le cadre des pathologies héréditaires, congénitales ou acquises, stabilisées ou évolutives impliquant une altération des capacités fonctionnelles, le masseur-kinésithérapeute met en œuvre des moyens manuels, instrumentaux et éducatifs et participe à leur coordination. Il concourt par ailleurs à la formation initiale, continue et à la recherche.

Le masseur-kinésithérapeute a plusieurs rôles :

  • Un expert en masso-kinésithérapie ;
  • Un praticien ;
  • Un chercheur
  • Un formateur ;
  • Un communicant ;
  • Un éducateur ;
  • Un gestionnaire ;
  • Un responsable au regard de la déontologie.

Son exercice est défini par le code de la santé publique aux articles L. 4321-1 à L. 4321-22 et R. 4321-1 à R. 4321-145

Depuis 2015 le ministère de la santé a publié 2 référentiels Arrêté du 02 Septembre 2015 :

 

La pédagogie doit correspondre à l’évolution du métier de masseur-kinésithérapeute , trois veilleurs sont attribué à ces rôles (veilleurs métiers : madame Jublanc et monsieur Dabo, veilleur innovation monsieur Teisseire et veilleur réglementaire monsieur Blin). Les activités de formation ont pour objectifs :

 

  • Développer les savoirs et les méthodes pour analyser, concevoir et conduire le traitement de rééducation adapté à l’état du patient ;
  • Former les étudiants à la démarche diagnostic, aux techniques de rééducation 
  • Promouvoir la prévention et l’éducation thérapeutique ;
  • Accompagner l’étudiant dans son développement personnel et professionnel 
  • Permettre à l’étudiant de s’adapter aux évolutions de notre profession 
  • Développer un esprit scientifique pour le transférer dans le raisonnement professionnel de l’étudiant

Ainsi formés, les étudiants (professionnels de Santé en formation) seront capables d’analyser les situations cliniques, de concevoir et de mettre en œuvre des dispositifs thérapeutiques d’accompagnement des patients et de leurs familles, dans le champ de la rééducation et de la réadaptation.

Notre projet s’inscrit dans les orientations prescrites par l’arrêté du 02 septembre 2015 et du 10 juin 2021 dans le cadre de l’universitarisation de nos études et son intégration dans le processus de licence, master et doctorat. L’évolution de l’ensemble des activités de formation sera centrée autour de l’acquisition des connaissances théoriques et pratiques, de l’initiation à la recherche avec la réalisation du mémoire de fin d’étude. La pédagogie repose sur une participation active des étudiants à la formation, et sera renforcée par le partenariat avec les Centres Hospitaliers Universitaires de Montpellier et de Nîmes, URPS-Kiné Occitanie, les centres de rééducation, les cabinets libéraux et les associations sportives. Il s’agit de préparer l’étudiant à l’acquisition et la validation de compétences leur permettant de faire face aux enjeux de l’évolution de la profession de masseur-kinésithérapeute. Les méthodes pédagogiques se sont adaptées à l’environnement et au contexte sociétal et professionnel.

 

Le référentiel de formation est articulé autour de l’acquisition de compétences requises pour l’exercice. Il est organisé sur deux cycles de 4 semestres chacun :

- Premier cycle apporte les enseignements scientifiques, méthodologiques et professionnels fondamentaux nécessaires à la compréhension des problèmes de santé et des situations cliniques rencontrées en kinésithérapie.

- Second cycle, à partir du socle de connaissances théoriques et pratiques acquis, organise le développement des compétences diagnostiques et d’interventions kinésithérapiques dans tous les champs d’exercice de la profession.

Le référentiel de formation met en place une alternance entre l’acquisition de connaissances, de savoir-faire liés à des situations professionnelles, et la mobilisation de ces connaissances, de ces savoir-faire en situation de soins dans le domaine de la kinésithérapie. Il s’appuie sur la maîtrise des connaissances théoriques et pratiques et la pratique régulière de l’analyse de situations professionnelles. La formation clinique en stage permet la mise en œuvre des compétences dans une ou plusieurs situations. Elle développe la réflexion et la responsabilité de l’étudiant dans le savoir agir.

Le parcours de formation tient compte de la progression de chaque étudiant dans l’acquisition des compétences. Par la prise en considération du projet de formation et du projet professionnel de l’étudiant, le parcours permet de développer l’autonomie et la responsabilité de l’étudiant qui construit son cheminement vers la professionnalisation.

 

Le programme de formation s’organise sur quatre années en IFMK, après une année universitaire attribuant 60 ECTS (European Credits Transfert System) à chaque étudiant. L’organisation des enseignements tient compte de cette évolution. Le découpage en unités d’enseignements répartis sur 8 semestres intègre du temps de travail personnel et favorise les travaux dirigés.

 

 

DEMARCHES QUALITE

L’IFMK de Montpellier s’est engagé dans une démarche qualité des dispositifs de formation (activités d’enseignement et des processus de réalisation des dispositifs de formation supérieure). Cette démarche a pour objectif d’apporter aux étudiants un dispositif de formation professionnelle adapté à leur parcours de formation et professionnel mais aussi de répondre à l'obligation réglementaire d'attester d'une certification des organismes de formation conforme au nouveau référentiel national qualité Qualiopi. Le décret 2020-894 du 22 juillet 2020 fixe l'échéance d'être certifié avant le 1er janvier 2022, date d'entrée en vigueur de la réforme pour tous les organismes prestataires d'actions de développement des compétences qui bénéficient d'un financement public ou mutualisé.

Notre démarche qui a débuté dès 2019 par un audit de nos différentes procédures d’activité s'est poursuivie par une mise aux normes de la méthodologie des différentes activités et procédures réalisées et utilisées au sein des instituts.

Cette élaboration des processus et d’évaluation de ces dispositifs ont été réalisées dans un objectif d’amélioration pour répondre au référentiel qualité Qualiopi imposé par la réglementation.

 

L'INDIVIDUALISATION DES PARCOURS 

Tout au long de sa scolarité, l’étudiant bénéficie d’un suivi pédagogique individuel par le référent pédagogique. Le suivi se fera par des entretiens individuels mais aussi collectifs. Le référent pédagogique est l’interlocuteur privilégié de l’étudiant (en cas de besoin, de situation problématique, d’ordre pédagogique ou personnel)

Reposant sur les concepts de compagnonnage de tutorat et de guidance, la mission confiée aux référents pédagogiques doit permettre de faciliter la vie des étudiants dans le processus de formation. Nous ne devons cependant pas restreindre cet accompagnement aux seules activités pédagogiques. Cette mission aborde également des aspects plus personnels de la vie de l’étudiant, facilitant le passage d’évènements difficiles qui jalonnent parfois cette période.

Au nombre de 12, les référents pédagogiques ont plusieurs missions :

  • Rencontrer l’étudiant et réaliser un bilan régulier d’acquisitions dans les champs théoriques, pratiques et cliniques 
  • Permettre à l’étudiant d’identifier ses ressources et ses limites 
  • Favoriser son questionnement afin qu’il analyse sa pratique et donne du sens à son apprentissage 
  • L’accompagner dans l’élaboration de ses objectifs d’apprentissage 
  • Evaluer ses acquis, le conseiller et le guider pour la suite de son parcours 
  • Formaliser, en cas de difficultés en stage, un entretien avec le tuteur et le cadre de santé et/ou le responsable de la structure d’accueil 
  • Informer le responsable de stage des problèmes concernant le stage 
  • Proposer une modification du parcours de stage en regard des champs cliniques kinésithérapiques 
  • Assurer une traçabilité des rencontres et des bilans dans le dossier de suivi pédagogique 
  • Signaler une difficulté à l’équipe pédagogique.

Mais aussi :

  • Ecouter ;
  • Discuter ;
  • Déceler l’origine des problèmes rencontrés par les étudiants ;
  • Accompagner les étudiants, et leur proposer un soutien.

Certains référents pédagogiques ont une mission de veuille (organigramme)

REFERENT HANDICAP ET ACCESSIBILITE    

Le référent handicap coordonne les actions mises en œuvre pour faciliter l'accès et le maintien des personnes avec un handicape en formation et en apprentissage. Il a pour rôle :

  • Accueillir et accompagner les personnes tout au long de leur parcours (enseignements, stages, examens…)
  • Informer et sensibiliser les personnels de l’établissement
  • Développer un réseau de partenaires
  • Connaître et mobiliser les aides à la compensation individuelle
  • Assurer une veille sur le handicap

Au sein de l’IFMK de Montpellier, nous avons deux référents handicap, madame Berthelot accessibilite@kinemontpellier.org et monsieur Goyet suppléant. Ils sont les garants d’un bon aménagement de la formation pour les étudiants.

Ils sont concernés les étudiants avec un handicap tel que défini à l'article L. 114 du Code de l'action sociale et des familles : « Constitue un handicap toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de la santé invalidant. ». Sont également concernés les candidats présentant une limitation temporaire d'activité.

Listes des structures pour orienter et accueillir étudiant en situation de handicap

REFERENT FEMME ET VIOLENCE      

Dans le cadre du 4ème plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes (2014-2016), une référente « violences faites aux femmes » est identifiée dans notre institut, madame Chardon. Elle est chargée :  

  • D’organiser des temps de sensibilisation/information pour l’ensemble du personnel et des étudiants de l’IFMK
  • De mettre à disposition du personnel et des étudiants de l’IFMK des supports de communication et de sensibilisation ;
  • D’identifier les partenaires utiles tant au sein de l’établissement qu’à l’extérieur

 

LES RESSOURCES DOCUMENTAIRES

Le Fonds Documentaire

Le Centre de Documentation est une bibliothèque située au 1er étage. Il assure les missions suivantes :

  •  Référencement et classement des pièces documentaires,
  •  Mise à disposition de l’information,
  •  Aide à la recherche documentaire sur place (et sur internet).

Il met à disposition :

  •  Près de 1400 ouvrages,
  •  Revues professionnelles,
  •  Des titres de documents audiovisuels ou multimédias en anatomie,
  •  Des mémoires réalisés en vue de l’obtention du D.E. (meilleurs mémoires), ainsi que divers travaux d’étudiants. Ils sont accessibles sur le site www.kine-pedagogie.fr,
  •  Les traités de l’Encyclopédie Médico-Chirurgicale (Appareil locomoteur, Cardiologie, Kiné et Médecine Physique et de Réadaptation, Neurologie et Pneumologie).

La base de données documentaire est informatisée et gérée par le logiciel spécifique, inclus dans le site kine-pedagogie.fr.

Espaces de travail :

  • Salle informatique (20 ordinateurs).
  • Bibliothèque.
  • Salle pour les étudiants.